Profs heureux | un-seul-temoignage
16825
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16825,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1200,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Vous avez croisé la route d’un prof heureux ?

On l’appelait tous « Mafalda »

D’abord, parce qu’elle était petite et brune… Puis parce qu’elle enseignait l’espagnol… Mais aussi (et surtout), parce qu’elle était attachante, souriante et à l’écoute. Elle m’a transmis son amour pour son pays natal, sa gastronomie, sa culture. Quand je parle espagnol aujourd’hui et que j’essaie sans succès de rouler les « r », je pense à elle !


Manon, 30 ans, Onet-le-Château